• Rapport ANSES sur les effets sanitaires liés à l’exposition aux champs électromagnétiques basses fréquences

    L’ANSES ( agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail ) vient de publier son rapport d’expertise sur les effets sanitaires des extrêmement basses fréquences et particulièrement sur les liens potentiels de l’exposition aux champs produits par les lignes à très haute tension et les leucémies infantiles .  EHS

    L’Agence confirme ainsi, en renforçant l’alerte , l’avis qu’elle a rendu en 2010. Ses recommandations visent principalement la protection des populations sensibles : enfants et malades, en demandant à ce qu’aucune école qu’aucun hôpital ne soit construit à proximité de ces lignes.

    Mais elle souligne aussi que des mesures ont montré que d’autres sources d’exposition à ces fréquences existent plus proches de notre quotidien : les transformateurs électriques, les transports en commun et les véhicules automobiles, les appareils ménagers (plaques de cuisson, sèche-cheveux...)…

    Elle recommande une attention particulière à la santé des travailleurs dont certains, pointe-t-elle sont surexposés et tout particulièrement les femmes enceintes.

     

    Pour lire l'article du 21 juin 2019

    https://www.anses.fr/fr/content/effets-sanitaires-li%C3%A9s-%C3%A0-l%E2%80%99exposition-aux-champs-%C3%A9lectromagn%C3%A9tiques-basses-fr%C3%A9quences

     

    Pour télécharger le rapport ANSES du 5 avril 2019

    https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2013SA0038Ra.pdf


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :