• Extrait du site Alerte PhoneGate :

    " L’agence sanitaire et environnementale française, ANSES a publié le mardi 20 avril un avis et un rapport provisoire sur les aspects des éventuels risques sanitaires de l’exposition à la 5G. Celui-ci a été mis pour une période de six semaines en consultation publique pour permettre aux scientifiques, aux professionnels de santé, aux experts et organisations de faire connaître leur avis, commentaires et propositions sur le rapport."

     

     Pour consulter le rapport en français, cliquer sur l'image

     

     

    Le Dr Marc Arazi, à l’origine en 2016 des révélations du scandale du Phonegate, président et co‐fondateur de l’association Alerte Phonegate, réagit à ce rapport : "Ce qui est très grave, c'est qu'on va tous devenir cobayes ! "

     

    Retrouvez les commentaires du Dr Arazi sur la chaîne You Tube de Sud Radio

    Rapport d'expertise du groupe de travail Anses sur la 5G >>> la consultation publique est ouverte jusqu'au 1er juin

     

     

    Pour accéder aux modalités de la consultation,

    cliquer sur l'image

    Rapport d'expertise du groupe de travail Anses sur la 5G >>> la consultation publique est ouverte jusqu'au 1er juin


  • Source Agir pour l'environnement

    " En moins de 6 mois, ce sont plus de 32 000 antennes 5G qui ont été activées en France ! ....

    Contre l'avis d'une majorité de citoyens, le gouvernement a attribué les fréquences 5G sans débat ni évaluation sérieuse. Face à cette fuite en avant, Agir pour l'Environnement et Priartem vous proposent de consulter et partager la carte de France des antennes 5G. En cliquant sur chaque antenne, vous aurez également la possibilité d'interpeller les élus locaux afin de leur demander d'adopter un moratoire local. "

     

    Pour consulter en direct la carte des antennes 5G approuvées dans votre région, cliquer sur l'image

     

    Une antenne relais 5G près de chez vous?   Interpellez votre maire !

     


  • L'émission "L' Info en question" diffusée le 17 septembre 2020, et centrée sur la 5ième génération de téléphonie mobile, avait pour invité Patrice Goyaud, physicien et ingénieur retraité de EDF/RTE.
     
    Abordant les impacts sanitaires et sociétaux des technologies sans fil, elle a été vue plus de 200 000 fois, sur la chaîne You Tube des animateurs.
     
    Depuis, l'actualité "cinquième génération de téléphonie mobile" a encore évolué, mais les suggestions pour modérer notre exposition aux ondes des objets connectés, dont les smartphones, restent valables.
     
     
    Pour regarder l’émission, cliquer sur l'image
     

    Goyaud

     


  • Nicolas Bérard, journaliste à " L'âge de Faire " et auteur de récentes enquêtes à propos des effets néfastes du Linky et de la 5G (*) a recensé :

    " 69 communes, représentant plus de 4 millions de personnes (4.284.410), qui se sont prononcées pour un moratoire sur le déploiement de la 5G ou simplement opposées à la 5G."

    Il en publie la liste sur son site internet.

     

    Pour retrouver l'article et la liste des communes, cliquer sur l'image

    L'age de Faire >> Inventaire des communes opposées à la 5G

     

     

    (*) Publications de Nicolas Bérard

    L'age de Faire >> Inventaire des communes opposées à la 5G


  • Début décembre 2020, la municipalité de Fontenay-sous-Bois a pris la décision de refuser désormais tout dossier d’implantation d’antennes 5G et de s’opposer à l’activation des antennes déjà en place. Elle a publié un moratoire très étayé prenant en compte " l'urgence et le devoir d'agir contre la pollution et le climat ", "la nécessité de la concertation citoyenne en démocratie" et "les possibles impacts sanitaire de la technologie 5G".

    Elle souhaite " pour le bien public que de nombreuses autres collectivités en fassent de même ".

     

    Extrait de l’arrêté :

    " Article 1: Le déploiement des antennes-relais 5G sur le territoire de Fontenay-sous-Bois est suspendu jusqu'à la publication du rapport de l'Anses relatif au " Déploiement de la technologie de communication 5G et effets sanitaires associés " et jusqu'à ce qu'une évaluation environnement ale préalable soit menée à bien.

    Cette prescription emporte :

    > l'interdiction d'installer toute nouvelle antenne affectée à la 5G;

    > l'interdiction d'activer toute antenne prévue pour la 5G, qui aurait déjà été installée;

    > l’interdiction de réaffecter à la 5G ( "refarming" ) toute antenne actuellement dédiée à une technologie antérieure ..."

     

    Retrouvez la communication et l'intégralité de l’arrêté sur le site de la municipalité, en cliquant sur l'image  

     

    Fontenay-sous-Bois >> la municipalité suspend le déploiement de la 5G sur sa commune par un moratoire exemplaire