• L'efficacité des "filtres CPL anli-Linky" du marché remise en question

    David Bruno, ingénieur en poste dans l’aviation civile, formateur dans le domaine des pollutions électromagnétiques, et auteur du guide complet « Comment se protéger des ondes électromagnétiques ? » vient de réaliser des premières mesures en charge dans un appartement équipé du Linky, grâce à un nouvel appareil de mesure adapté aux fréquences porteuses du CPL.   EHS

    Les tests ont porté sur la bande de fréquence entre 35 Khz et 90 Khz qui correspond aux signaux CPL Linky de type G3. Aucun test n’a encore été réalisé en présence de signaux CPL Linky de type G1 (63.3 Khz et 74 Khz).

    Ces premiers résultats incitent à la réserve en ce qui concerne l’achat d’équipements du marché présentés comme « filtre CPL anti-Linky ».

     

    Extrait de son site :

    "Les résultats sont très décevants concernant la performance des filtres anti Linky lors des 1er tests en appartement, en voici les explications : 

    > D’abord, l’efficacité des filtres anti Linky diminue rapidement dès que l’on consomme une certaine intensité de courant électrique.

    > D’autre part, il faut savoir que l’ensemble des filtres anti Linky du marché filtrent uniquement les signaux CPL Linky présents dans le fil de phase et en aucun cas les signaux CPL Linky présents dans le fil de neutre (fil bleu). "

     

    Pour en savoir plus, visitez le site de David Bruno :

    https://www.ondes-expertise.com/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :