• Une douzaine d'associations sensibles à la cause des EHS s'est mobilisée pour signer ce document de mise en œuvre d’un dispositif sanitaire et social dédié au soin, à la protection et à l'accompagnement des personnes qui doivent vivre ce handicap au quotidien.

    Pour votre information, la version de travail que nous vous proposons ici n'est pas encore finalisée, des signataires vont s'y ajouter. Notre collectif en est co-signataire. Le document sera mis à jour dès que disponible.

     

    Source : Patrice Goyaud / Robin des Toits 

    Extrait

     "Le plan national d’assistance aux personnes atteintes d’électro-hyper-sensibilité (P.A.P.E) concerne potentiellement 3,5 millions de personnes, selon les dernières estimations réalisées par l’ANSES en 2018.

    La population présentant les symptômes de l’EHS est diverse : elle regroupe des personnes présentant une simple sensibilité aux champs électro-magnétiques comme des personnes plus gravement atteintes, qui souffrent d’intolérance et qui endurent de ce fait une véritable torture quotidienne dans l’anonymat et l’isolement.

    La diversité des profils de malades doit donc conduire à une prise en charge différenciée, qui va de la prévention à la prise en charge des personnes les plus atteintes. La mise en place d’un dispositif national de prise en charge de ces malades environnementaux d’un type nouveau repose sur deux principes : la nécessité de leur porter secours et de les protéger compte tenu de l’urgence de la situation et le besoin de les soigner et de veiller à leur insertion sanitaire et sociale. Pour respecter ces deux principes, le P.A.P.E s’appuie sur cinq axes, détaillés en quinze mesures."

     

     

    Si le document ne s'affiche pas, cliquer sur la touche F5 de votre clavier

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Source : paru sur le site de Robin des Toits le 1er mai 2021

    Le Dr Frédéric Gréco du CHU de Montpellier (34) est aussi membre du Conseil Scientifique d'AZB (Association Zones Blanches). Il souhaite faire progresser les connaissances dans le but d’améliorer, dans l’avenir, les thérapeutiques ou les soins apportés aux personnes atteints d’électrohypersensibilité. Il organise un recueil de données au cours de l’année 2021 concernant toutes les personnes électrohypersensibles volontaires.

     

    "Le Dr Frédéric Gréco (CHU de Montpellier-34) considère que l’un des symptômes le plus fréquemment rapporté par les patients électro-hypersensibles concerne les céphalées présentes dans 98% des cas analysés.
     
    Le Dr Gréco se propose d'étudier la possible prévalence de la maladie migraineuse au sein de la population de patients électro-hypersensibles et met à disposition un questionnaire.
     
    Toutes les personnes qui souffrent d'électro-hypersensibilité et souhaitent participer à cette étude trouveront en pièces jointes une lettre d’information et le questionnaire."

    Pour accéder aux documents de l'enquête  cliquer sur ce lien

     


  • L'electro-hypersensibilité touche des millions d'individus. Face au déni sociétal de la dangerosité des technologies sans fil à l'origine de cette pathologie, le professeur Belpomme n'hésite pas à parler de "crime de santé publique". Il répond aux questions de Richard Boutry dans l’émission " le Défi de la vérité " du média France Soir, suite à la parution de son ouvrage "Le livre noir des ondes".

     

     

    Pour regarder l'entretien du 8 avril 2021, cliquer sur l'image

    Le professeur Belpomme parle des EHS et des méfaits des champs electromagnétiques artificiels

     

     


  • Ce rapport commandé par la Métropole de Lyon sur l'accès à la ville pour les personnes électro-hypersensibles a été  réalisé par l'Institut National des Sciences Appliqués de Lyon. 

    De façon exploratoire, il démontre la difficulté de vie quotidienne quand on est touché par ce handicap qui concerne 5% de la population française ( 3,3 millions de personnes ) et le besoin de sa prise en compte dans les politiques publiques.

    Il s'agit d'une nouvelle avancée institutionnelle dans la reconnaissance de l’électro-hypersensibilité.

     

    Pour accéder au rapport, cliquer sur l'image

    Source: Robin des Toits Midi Pyrénées


  • Une de nos adhérentes électro hypersensibles (EHS) a écrit : « Je me permets de vous envoyer cette vidéo dans laquelle je me retrouve, pour vous faire partager un peu de ce que je vis, à travers d’autres voix ».

     

    Cette vidéo réalisée à l'occasion de la "Journée mondiale de l’Électrosensibilité 2020" est bouleversante, elle correspond pourtant à une réalité que beaucoup veulent ignorer. Devant l'augmentation forcée des émissions de rayonnements électromagnétiques ambiants, qui peut être certain de ne pas devenir EHS un jour ou l'autre...?

     

    Une seule ligne de conduite pour faire face:

    >>> Limitez votre exposition aux champs électromagnétiques,

        signez toutes les pétitions et agissez contre la 5G ! <<<

     

     

    Pour accéder à la vidéo, cliquer sur l'image