• Le Docteur Annie SASCO nous fait l'honneur d'animer deux conférences dans notre région, le 27 février à Avignon et le 29 février 2020 à Aix-en-Provence sur le thème :

    " 5 G, WIFI, antennes-relais, Linky, smart cities, ondes artificielles etc..

       Quelles conséquences sur la santé ? Où en est la recherche ? "

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Annie Sasco a co-signé l’Appel International sur le moratoire sur la 5G dont elle a été la coordonnatrice pour l’Europe.

    Nous vous invitons à le signer vous aussi en cliquant sur ce lien

    >>>  Moratoire international contre la 5 G sur terre et dans l'espace  <<<

    Titulaire d’un Doctorat en Médecine de l'Université de Bordeaux et, entre autres, de trois diplômes de Harvard aux Etats-Unis (MPH, SM Epidemiology and Biostatistics, Dr PH Epidemiology, Biostatistics and Evaluation), elle est reconnue au niveau international comme experte sur les questions de santé environnementale et d’épidémiologie des cancers.

    Elle a travaillé pendant 22 ans au Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) - Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Lyon, où elle a fondé et dirigé pendant neuf ans le Programme puis l’Unité de Recherche CIRC d’Épidémiologie pour la Prévention du Cancer.

    Elle a aussi été pour deux ans Directrice par intérim du Programme de contrôle du Cancer de l'OMS, avant de revenir à l'Université de Bordeaux comme Directrice de Recherche dans une unité INSERM (Institut National de la santé et de la recherche Médicale).

    Elle fut en 2005 l’une des quatre Françaises nominées dans le cadre du Prix Nobel de la Paix. Elle a été nommée en 2011 par décret interministériel au Haut Conseil des Biotechnologies (OGM) où elle a siégé pendant trois ans.

    Aujourd'hui retraitée, elle continue à titre bénévole ses activités et ses combats pour la santé des populations et pour une recherche qui se doit d'être totalement indépendante.

     

    Deux conférences en PACA par Annie Sasco, experte internationale sur les questions de santé environnementale et d’épidémiologie des cancers

     

    L'entrée est libre mais bien qu'Annie Sasco intervienne bénévolement, nous avons dû faire face à des frais pour son déplacement de Bordeaux et la réservation de l’amphi de la MMSH. Aussi, nous comptons sur la contribution financière, même très modeste, de ceux qui y participeront.

    Les salles sont petites,  donc arrivez un peu en avance.

     

    Biographie

     Deux conférences en PACA par Annie Sasco, experte internationale sur les questions de santé environnementale et d’épidémiologie des cancers

     

     


  • Interview d’Annie Sasco, médecin épidémiologiste du cancer et ancienne directrice d’unité au centre international de recherche sur le cancer.

     

    Extrait de l'article de Raphaël Brun paru le 17 juillet 2019

    "...certains estiment que l’être humain sera capable de s’adapter à la 5G ?

    Le fond du problème, c’est que l’être humain et les autres espèces sont capables de s’adapter à des expositions toxiques diverses, d’autant mieux que les expositions sont à faibles doses et continues. Mais même s’il y a une adaptation, elle se fait au fil des générations. L’être humain ne s’adaptera pas en 25 ans. Alors, peut-être que les insectes vont s’adapter. Notamment les araignées, qui sont particulièrement résistantes, au point de pouvoir résister à une catastrophe nucléaire...."

     

    Pour accéder à l'article, cliquer sur l'image

    Monaco Hebdo >> Annie Sasco tire la sonnette d'alarme à propos de la 5G


  • Interview du 6 décembre 2018

    Extrait

    "La 5G risquée ? Annie Sasco, médecin épidémiologiste du cancer, alerte sur les conséquences dangereuses du déploiement de la 5G pour la santé humaine et l'environnement. Pour elle il y a une rétention d'information mais le risque de tumeur du cerveau est accru. Le DR Annie Sasco était l'invitée de TV5mondeEnvironnement..."

     

    Pour voir la vidéo, cliquer sur l'image

     

    TV5 Monde Environnement  >>  Annie Sasco parle des risques de la 5G

     

     


  • La CNIL confirme ce que les anti-Linky disent depuis longtemps.

    Dans l’univers du «tout connecté», capter nos données personnelles, notamment grâce au compteur Linky, est un enjeu économique considérable. Les géants de la filière électrique profitent de l’isolement des consommateurs. On parle de collectes colossales pour 35 millions de foyers, sans que les gens sachent vraiment comment vont être utilisées toutes ces données, si elles vont être revendues et à qui.

    Les mises en demeures rédigées par la CNIL sont actuellement a minima et, pour nous, anti-Linky, ne sont pas suffisantes pour garantir le respect à la vie privée que chacun de nous est en droit d’exiger. Elles ont néanmoins le mérite de sensibiliser le public sur ce problème.

    Pour voir l'article sur le site de la CNIL, cliquer sur l'image

     

    Les médias relayent l'information ...

    Pour voir l'article sur le site de Marianne, cliquer sur l'image

     

    La Provence en parle aussi le 12 février 2020

     







  • Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires